NOUVEAU: Calendrier de l’Avent Lindt - Commander maintenant!

Contribution des invités

Bild 9

Mettre en scène votre ventre de femme enceinte avec la lumière adaptée

«L’amateur se pose des questions concernant l’équipement approprié, le professionnel concernant l’argent et le maître concernant la lumière.» Georg B.

Et il a bien raison. Lorsqu’il y a bien six ans, j’ai décidé de devenir photographe indépendant, mon plus grand souci était d'avoir l’équipement adapté. Certes, la question de l’argent est omniprésente pour les indépendants, parfois un peu plus et parfois un peu moins. Mais aujourd’hui, je me préoccupe en première ligne de trouver les conditions lumineuses «appropriées». Je travaille uniquement avec la lumière naturelle et je suis donc fortement tributaire de la météo et de l’environnement. Au niveau de l’heure, je prévois toujours mes shootings photos en extérieur de manière à ce que je puisse travailler avec ma lumière préférée, le contre-jour, également appelé «backlight» en anglais. Il s’agit de la période peu après le lever du soleil ou bien le soir, environ une heure ou deux avant le coucher du soleil.

Bild 1
Cette photo a été prise en hiver, 30-40 minutes environ après le lever de soleil.

Pourquoi le contre-jour?

Avant, je pensais que le soleil devait être au zénith afin de faire de bonnes photos. Que plus il y avait de lumière, mieux c’était. La fable selon laquelle on doit toujours avoir le soleil de dos pour prendre des photos reste également très répandue. Lorsqu’il y a beaucoup de lumière, il y a aussi beaucoup d’ombre, et lorsque le soleil est haut, cela se voit davantage sur les photos. Des ombres inesthétiques sont visibles sous les yeux et le menton, la lumière est très dure et peu romantique. Naturellement, tout est différent lorsque l’on positionne la personne à l’ombre pour la photo. Sous certaines conditions, il est alors possible d’obtenir différents contrastes lumineux sur la photo, car l’ombre se termine quelque part et que cela crée des zones très lumineuses sur l’image. C’est pourquoi, dès que c’est possible, je prends mes photos lorsque le soleil est bas, lors de l’heure dorée.

Qu’est-ce que l’heure dorée?

L’horaire idéal varie selon les jours. Il existe de bonnes applis qui permettent de le connaître. J’utilise l’appli «Golden Hour One». Je peux y entrer le lieu et la date pour que l’appli m'indique l’heure dorée ainsi que l’heure bleue. L’heure bleue est l’horaire du crépuscule, en fait le moment où le jour et la nuit se rencontrent. Cette période est également parfaite pour des photos captivantes. Cependant, le rendu est tout autre que celui de l’heure dorée. Durant l’heure bleue, la température de la lumière est plutôt froide tandis que l’heure dorée, comme son nom l’indique, se distingue par sa lumière dorée et chaude. Je débute mes shootings le matin, juste après le lever du soleil, dans ce cas (en automne), à environ 07h30, et le soir environ une heure avant l’heure dorée, ce qui donnerait donc 17h10 environ. J’aime bien le moment où le soleil est encore un tout petit peu plus haut. De plus, je suis moins sous pression, au niveau de l’heure, que si je débutais vraiment pendant l’heure dorée. En effet, lors de l’heure dorée, chaque minute compte, ce qui peut être stressent, en particulier pour les photographes amateurs.

Bild 2-3
L’appli «Golden Hour One» est de bon conseil lorsqu’il s’agit de définir l’horaire de votre shooting.

Le choix de l’emplacement adapté

Naturellement, l’emplacement joue également un rôle important: selon que je prends des photos dans une forêt ou un espace ouvert, le résultat est très différent. D’une manière générale, j’explore l’emplacement avant le shooting photo. L’important, c’est d’y passer à la même heure que celle durant laquelle vous voulez prendre des photos et de ne pas trop tarder entre les deux journées, car les heures de lever et de coucher du soleil se décalent quotidiennement. Personnellement, ce que je préfère, c’est lorsque le soleil est partiellement caché par des arbres ou un autre élément du premier plan. Naturellement, pour que l’effet soit réussi, il faut aussi que le soleil brille et ne soit pas caché par les nuages.

Bild 4
Ici, le soleil vient certes aussi de derrière, mais il est fortement atténué par le ciel nuageux.
Bild 5
J’apprécie particulièrement lorsque le soleil brille de manière diffuse entre les feuilles et les arbres. Ils font office de filtre naturel.

Le réglage adapté de l’appareil photo

Je ne suis pas connu pour être particulièrement fan de technique. Je me concentre sur la collaboration avec les personnes que je photographie et sur le fait de les mettre à l’aise. Mais bien sûr, un peu de théorie est également indispensable pour la photographie à contre-jour. Je photographie toujours en mode manuel et c’est ce que je recommande de faire. Cela nécessite un peu d’entraînement, mais au moins, vous pouvez pleinement contrôler la lumière. Généralement, je photographie toujours en grande ouverture avec une valeur autour de 2.8. Comme je photographie souvent des enfants et que ceux-ci bougent constamment, mon temps de pose reste constant, à 1/400. Cela n’est certes pas toujours nécessaire, mais comme je suis payé pour mes photos, je ne peux pas me permettre de photos floues. Ensuite, l’ISO est le dernier réglage que j’effectue afin d’obtenir la bonne luminosité. Entretemps, je contrôle régulièrement l’image à l’écran et je décide si celle-ci me plaît ou non, ou si je souhaite qu’elle soit plus sombre ou plus claire. Je règle alors de nouveau l’ISO en fonction de mes choix. De ce point de vue, j’agis de manière assez puriste. Ce qui me plaît est bien, et je ne tiens pas compte du fait que les manuels considèrent ma photo parfaitement éclairée ou non. N’oubliez pas ceci: il n’existe pas de règle absolue. Faites preuve d’un peu de courage pour acquérir votre propre style et ne vous laissez pas troubler par un trop grand nombre de règles.

A quels problèmes es-tu confronté lors de la photographie à contre-jour?

L’appareil photo aura tout au plus quelques problèmes lors de la mise au point du motif. En effet, en raison du contre-jour, il y a peu de contrastes à l’image, et le contraste est nécessaire à l’appareil afin d’effectuer la mise au point. Cela m’arrive aussi régulièrement et ce sont des moments où mes clientes se demandent pourquoi je n’appuie pas sur le bouton et ce que je peux bien fabriquer derrière mon appareil. Mais il existe une petite astuce: il faut photographier d’une main tout en bloquant un peu le soleil devant l’objectif avec l’autre, de manière à ce que le motif reste visible à l'écran. Ensuite, il suffit d’effectuer la mise au point, d’enlever la main et de prendre la photo.

La lumière évolue d’une minute à l’autre

Ce qui me fascine encore et toujours, c’est la vitesse à laquelle la lumière change durant l’heure dorée. Les photos que je prends au début d’un shooting ne ressemblent pas du tout à celles de la fin. La perspective a également une énorme influence. Faites le test par vous-même: tenez votre appareil quelques centimètres plus bas puis plus haut, vous serez étonné!

Bild 6
Le soleil est encore relativement haut dans le ciel. Il reste environ une heure et demie avant le coucher du soleil.
Bild 7
Environ 15 minutes plus tard.
Bild 8
Encore 15 minutes plus tard.
Bild 9
Plus que quelques minutes et le soleil disparaît derrière les arbres.

Facteur de flare: oui ou non?

Ici, les avis divergent, mais je trouve (généralement) le facteur de flare super. Ces effets de reflet peuvent se traduire par des surfaces laiteuses, des cercles lumineux et de petites réflexions colorées. Naturellement, ils ne doivent pas cacher la personne ou se trouver au niveau du visage. Si vous souhaitez les éviter, alors il vous faut placer un pare-soleil sur l’objectif. Cela peut supprimer la source lumineuse gênante afin que sa lumière ne parvienne pas jusqu’à l’objectif. Mais d'après mon expérience, cela ne fonctionne pas toujours. Dans ce cas, modifiez quelque peu votre perspective. Faites un pas sur la droite ou sur la gauche, modifiez l’angle de l’appareil photo, et la situation lumineuse s’en trouvera entièrement changée.

Le premier plan stimule la photo

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi certaines photos de ventres de femmes enceintes avaient l’air plus intéressantes que d’autres? Pour moi, c’est toujours le moment de formuler ma devise «le premier plan stimule la photo». C’est tellement simple, mais incroyablement efficace. En effet, en plus d’une lumière adaptée, il existe plein d’autres moyens de rendre une photo intéressante. Choisissez un premier plan et photographiez le motif quasiment en passant derrière le premier plan. Pour moi, il s’agit généralement de quelques brins d'herbe ou d’un buisson. Ou tout simplement ce qui se trouve là.

Bild 10
Bild 11

Square Prints dans une jolie boîte à offrir

En ce qui concerne les produits pour le shooting photo de ventre de femme enceinte, j’ai choisi les Square Prints avec un cadre blanc. Les 24 Prints rectangulaires au format 10x10 sont livrés dans une jolie boîte qui est également parfaitement adaptée en tant que petit cadeau, p. ex. pour le futur papa. Les photos sont développées sur du papier photo véritable haut de gamme de Fuji et sont également disponibles sans bord blanc. Personnellement, je trouve le bord blanc très chic et c’est pour cela que je l’ai choisi.

Bild 12
Bild 13
Bild 14
Bild 15
Bild 16
Profilbild Sarah

Sarah Menzi est photographe familiale passionnée et mère d’un garçon. Avec sa famille, elle habite à Winterthour, où se trouve également son magnifique studio baigné de lumière naturelle, situé dans la vieille ville. Ses photos sont sobres et teintées d’émotions. Sur www.sarahmenzi.com ainsi que Facebook et Instagram, vous trouverez bon nombre de ses photos naturelles de bébés, familles et de mamans enceintes.

Autres articles