Sottobicchieri 25% - Ordinare ora!

Une jeune femme admire un coucher de soleil à la mer

“Love you ‘till the end” – même au-dela de la vie

Nous avons tous dans nos vies des êtres qui nous sont particulièrement chers. Des gens avec qui nous avons partagé de nombreuses expériences, vécu des moments aussi merveilleux qu’uniques et qui comptent beaucoup pour nous. Ainsi, il est naturel de vouloir conserver des souvenirs de nos proches, même après leur mort. Les livres photo de condoléances et les cartes de vœux commémoratives permettent de soutenir les personnes en deuil et se révèlent être de précieux souvenirs, qui peuvent les aider à surmonter leur douleur et chagrin.

Marco Casanova nous a d’ailleurs parlé d’autres possibilités de création et de ce à quoi peut ressembler un livre de condoléances digital.

« De nombreux parents sont débordés par le décès d’une personne proche », explique Marco Casanova, fils de l’ancien vice-chancelier suisse et porte-parole du Conseil fédéral Achille Casanova. Souvent, le décès d’une personne aimée survient de manière soudaine car l’on ne prend pas conscience de la mortalité et de combien la vie est fragile en réalité. Même lorsque quelqu’un a été malade pendant longtemps, il est souvent difficile, de son vivant, de parler des choses qui arrivent après la mort et sont importantes.

Du vivant de la personne, on préfère ne pas y penser et refouler le fait que cela deviendra réalité à un moment ou un autre. Comment les funérailles doivent-elles être organisées ? Quelle musique le père récemment décédé aurait-il souhaité ? Comment et où l’inhumation doit-elle avoir lieu ? Chacun devrait se poser ces questions de son vivant. C’est précisément ce pour quoi il est très important d’aborder le sujet de la mort sinon, on laisse les survivants tous seuls avec cela.

Bien entendu, Internet donne de nombreuses informations. Des PDF, des conseils et des informations largement disséminées, plus que ce que l’on voudrait. Formalités et paperasse sont à l’ordre du jour pendant cette période intense ; l’ensemble des détails doivent être réglés avec la famille. Pourtant, la famille du défunt peut à peine avancer dans cette situation : moins il y a de décisions à prendre, mieux c’est. « La gestion de tous les messages de condoléances du cercle d’amis et de connaissances est également une question très exigeante », explique Marco Casanova, selon sa propre expérience. En discutant avec lui, nous avons découvert ce qui importe lors d’un événement aussi crucial.

Marco Casanova, vous avez abordé activement le sujet du deuil et de la gestion de l’inhumation. Comment cela vous est-il venu à l’idée ?

Après la mort de mon père, j’ai dû aller de l’avant, tout simplement, et je dois avouer que nous étions plutôt dépassés par la situation au début. Tout doit aller vite et il faut prendre les choses en main par soi-même, car il y a beaucoup de décisions personnelles à prendre. A ce moment-là, j’aurais voulu pouvoir me fier à une plateforme numérique, un portail du deuil, qui m’aurait guidé pas à pas tout au long de cette situation tout à fait nouvelle pour moi. Parce qu’il n’en existait pas, j’ai ensuite mis sur pied www.onlinekondolenz.ch, après un certain temps.

Votre plateforme contient un livre de condoléances numérique qui peut être créé en collaboration. Pourquoi le proposez-vous ?

Après la mort de mon père et à cause de sa notoriété, la famille a reçu une grande quantité de courrier sous toutes les formes imaginables : condoléances par SMS, par courriel, par courrier, le volume n’était guère gérable pour nous. Lors des obsèques, j’ai observé le nombre de personnes qui s’étaient donné la peine d’écrire un message au quart de tour dans le livre de condoléances. Mais cela est très personnel et on prend volontiers le temps nécessaire pour cela, temps dont on ne dispose tout simplement pas lors des obsèques. Je me suis donc demandé : comment peut-on supprimer cette contrainte pour ceux qui sont en deuil ? C’est ainsi que la machine s’est mise en marche et que onlinekondolenz.ch est né.

Que font ensuite vos clients, une fois que le livre numérique est créé ?

Le livre de deuil peut être téléchargé en PDF et commandé auprès du fournisseur de livres photo de votre choix. Ce livre aide énormément la famille dans le processus de deuil, mais aussi l’ensemble de la communauté endeuillée, comme les amis et les connaissances. On ne veut pas que la personne aimée tombe dans l’oubli. Dans le livre, tous les souvenirs peuvent ainsi être consignés ; on n’obtient donc pas vraiment un simple livre de condoléances, mais un véritable livre de vie, qui reflète toute une vie au-delà de la mort.

Marco Casanova

Marco Casanova est le fondateur du site Onlinekondolenz.ch. Personne n’échappe à la douleur d’avoir à perdre et enterrer un proche ou un ami. Avec sa plateforme, il souhaite aider les personnes dans cette triste situation organiser les obsèques à surmonter leur deuil au mieux.

La page d’Achille Casanova montre d’ailleurs ce à quoi peut ressembler une page pour une personne particulière sur la plateforme : http://onlinekondolenz.ch/achille-casanova

Si vous souhaitez exprimer votre empathie et soutien pour des proches endeuillés avec une carte de vœux personnalisée élégante, vous retrouverez de nombreux modèles et mises en pages pour vos cartes de deuil commémoratives. Vous pouvez leur donner une touche personnelle avec vos propres photos et ainsi créer un souvenir durable pour la famille en deuil.

Altri contributi