25% de réduction sur votre livret. Pour en savoir plus.

Contribution des invités

Bild 5

Des photos créatives avec des moyens tout simples

La photographie est un art fantastique. Chacun y trouve son plaisir. Quand certains aiment photographier les personnes au cours de leurs voyages, d’autres préfèrent prendre des clichés de paysages. Qu’elle soit esthétique, à visée documentaire ou artistique, la photographie offre aux esprits créatifs un nombre presque infini de possibilités.

Quelques moyens simples suffisent pour créer des photos très expressives ou amusantes. Nul besoin d'investir à grand frais dans un studio photo tout aménagé et un appareil au coût exorbitant. Vous n’en reviendrez pas en découvrant tout ce que vous pouvez créer dans votre propre logement ou à proximité immédiate. Journey Glimpse vous montre comment faire!

On les connaît bien, ces portraits très expressifs dans lesquels tous les éléments s’accordent à merveille. La lumière singulière, le regard et l’attitude de la personne. Des clichés qui éveillent le désir. Vous allez apprendre dans les paragraphes qui suivent comment créer vous-même facilement et rapidement des portraits tout aussi réussis.

Le soleil comme partenaire pour un effet «Wahou»

Commençons par une photo qui illustre bien le dicton «Après la pluie vient le beau temps». Cette photo mise sur le jeu entre ombre et lumière, ainsi que sur le regard nostalgique qui constitue un élément essentiel de cette œuvre. À quoi pense la personne qui se trouve sur la photo? Vers quels horizons son regard vagabonde-t-il? Cette personne est-elle triste, songeuse ou pleine d’espoir? Les interprétations possibles sont nombreuses et nous n’avons nullement l’intention d’apporter une réponse. Nous vous révélons toutefois comment est créée une photo de ce genre.

Bild 1

La première question qui vient à l’esprit est naturellement celle-ci: de quoi ai-je besoin pour faire une telle photo?

Nous avons utilisé un vaporisateur pour appliquer l’eau sur la vitre. Bien sûr, une vieille bouteille de produit nettoyant avec tête de vaporisation peut aussi faire l’affaire.

Pour cette photo, nous avons par ailleurs utilisé une vitre en plexiglas, mais le procédé marche aussi bien avec une fenêtre.

Au cours des préparatifs, nous avons cherché à assombrir autant que possible une moitié de la pièce en fermant les volets. Cela nous a permis de contrôler le flot de lumière pénétrant plus tard dans la pièce. Nous avons ensuite attendu que le soleil se couche et diffuse ses derniers rayons. La lumière de l’heure dorée - les quelques instants qui précèdent le crépuscule - est particulièrement douce et confère à la photo une atmosphère toute particulière.

Nous nous sommes placés de manière à ce que la lumière entrante arrive sur la vitre en plexiglas que nous avions auparavant aspergée d’eau.

Le cliché a été pris à l’aide d’un Sony Alpha 7R III et de l’objectif Sony FE 55mm f/1.8 ZA Zeiss Sonnar T, avec ouverture du diaphragme f1.8, durée d’exposition 1/80 seconde et sensibilité ISO réglée sur 400.

Pour générer l’effet net/flou, nous avons travaillé avec une ouverture maximale de l’objectif. En règle générale, opter pour un objectif grand angle rend la tâche plus aisée. Ici, nous avons effectué la mise au point manuellement, en prenant comme point de repère l’œil situé sur la gauche du cliché. Bien évidemment, vous pouvez également faire la mise au point par rapport à l’autre œil. À vous de décider ce qui vous plaît le plus.

Le ou la photographe doit veiller à se positionner de manière à ne projeter aucune ombre. En outre, l’impression dégagée par la photo sera encore plus grande si le sujet pose la main sur la vitre, la rendant encore plus présente.

La mise en œuvre du décor est aussi simple que cela. Incroyable tout ce que l’on peut faire avec un vaporisateur, une vitre et la bonne lumière.

Bild 2

Des sources lumineuses externes pour des photos à l’ambiance très marquée

La lumière du soleil n’est pas la seule qui permette d'obtenir un rendu aussi onirique ou expressif: les sources lumineuses externes peuvent aussi être efficaces. Pour cela, une guirlande lumineuse remplira ce rôle à merveille. Si ces photos doivent renvoyer une atmosphère un peu mystique, nous vous conseillons d’opter pour un arrière-plan foncé et d’assombrir la pièce autant que possible.

Il ne vous reste plus qu’à vous positionner correctement. Tandis que le sujet tient la source lumineuse, le ou la photographe fait le reste.

Bild 3

Ces clichés ont été pris avec le Sony Alpha 7R III et une longueur focale fixe de 55mm. Le diaphragme était ouvert au maximum avec une valeur de f1.8, la durée d’exposition était de 1/60 seconde et la sensibilité ISO était réglée sur 500.

Ici aussi, il faut ouvrir le diaphragme au maximum pour pouvoir générer un effet net-flou. Il appartient au photographe de décider de faire la mise au point sur les petites lampes, comme sur la photo ci-dessus, ou sur la personne, comme sur la photo qui suit. L’effet produit est pure affaire de goût. Dans les deux cas, la mise au point a été faite manuellement. Selon l’appareil utilisé, il se peut que l’autofocus peine à remplir sa mission dans les situations à faible niveau de luminosité, ce qui rend par conséquent préférable une mise au point manuelle.

Si la mise au point est faite sur les lampes, le sujet disparaîtra plus ou moins dans la zone floue selon que vous serez plus ou moins loin de la main du sujet et des lampes elles-mêmes. La perspective joue également un rôle décisif. Il est conseillé que le ou la photographe se tienne légèrement en surplomb de la scène à immortaliser. L’impression d’harmonie générale est ainsi renforcée.

Lorsqu’on fait de la photographie, il est en principe bon de tester plusieurs approches, de changer les perspectives, et d’observer ce qui se produit. Il n’existe pas de règle absolue. Seules les préférences personnelles doivent guider vos choix. Tester des focales différentes n’est pas non plus une mauvaise idée. Et pourquoi ne pas passer du format vertical au format horizontal? L’environnement, lui aussi, peut jouer un rôle important. La créativité ne connaît aucune limite et si sujet et photographe passent un moment agréable, le shooting peut s’étaler sur plusieurs heures.

Bild 4

Une passoire pour des effets de lumière très spéciaux

La passoire est l’ustensile incontournable de tout amateur de pâtes. Outre l’aide précieuse qu’elle fournit dans la cuisine, elle est parfaite pour créer un jeu d’ombre et de lumière captivant pour vos photos.

Bild 5

Pour réaliser cette photo, vous avez besoin, en plus de la passoire, des rayons du soleil ou d’une source lumineuse externe. Le sujet tient la passoire à la main et s’assoit sur une chaise, par terre ou n’importe où ailleurs, selon le lieu où le cliché doit être réalisé. La mission du photographe est d’orienter la passoire pour que la répartition des zones d’ombre et des points lumineux sur le visage du sujet soit optimale. Pour notre part, nous avons placé le centre de la passoire au niveau du front du sujet pour obtenir un effet de symétrie. Mais une fois de plus, seules les préférences personnelles guident les choix. Tester différentes variantes et expérimenter divers emplacements pour les points lumineux est donc une bonne idée.

Pour cette photo, nous avons gardé les mêmes réglages de l’appareil que pour les deux autres clichés, c’est-à-dire un diaphragme ouvert à f4.0, une durée d’exposition de 1/320 et une sensibilité ISO réglée sur 100.​​

En tant que photographe, vous devez veiller à ne projeter aucune ombre puisque tout le travail de cette photo repose sur un jeu d’ombre et de lumière. L’effet produit est maximal si l’arrière-plan est un peu plus sombre, comme dans notre cas avec l’érable pourpre. Les points lumineux ressortent alors encore mieux.

On vous l’accorde, tenir une passoire au-dessus de sa tête est plutôt bizarre. Et pourtant, l’effet de lumière sur la photo à venir sera absolument captivant.

Bild 6

Jouer avec l’opacité

Contrairement à toutes les autres photos, pas besoin de matériel supplémentaire pour réaliser le cliché «Moody-Dance», à part bien sûr le logiciel de retouche d’images. Pour cette photo, privilégiez un arrière-plan le plus neutre possible. Le secret de cette photo? Réaliser et retravailler plusieurs clichés qui seront par la suite associés pour créer une seule et même photo.

Bild 7

Les clichés ont été pris avec le Sony Alpha 7R III et le Sony G-Master FE16-35mm F2.8. La focale était de 29mm avec une durée d’exposition de 1/125 seconde, un diaphragme de f4.5 et une sensibilité ISO réglée sur 640. Ces paramètres dépendent bien sûr toujours de la luminosité qui règne là où le cliché est pris, et peuvent donc varier grandement. Le diaphragme ne doit pas être trop ouvert, contrairement aux photos habituelles, car nous voulons éviter dans ce cas précis d’avoir une trop grande profondeur de champ.

Voici comment procéder: Demandez à votre modèle de prendre diverses poses, avec un mur comme arrière-plan. Même si cela peut donner l’impression que la personne est en train de danser, il est plus simple pour vous, en tant que photographe, que la personne fasse durer chaque pose quelques instants. Cela permettra d’éviter l’apparition d’un flou dans le mouvement du sujet. En effet, si le sujet est en mouvement et que nous optons pour une durée d’exposition trop longue, il risque de devenir flou sur la future photo.

Pour obtenir la composition finale, il vous faut ensuite importer les clichés réalisés dans un logiciel tel que Photoshop. Le point essentiel est que chaque cliché soit situé sur un plan qui lui est propre. Il ne vous reste qu’à jouer sur l’opacité des trois plans jusqu’à obtenir un résultat qui vous plaît. Si votre arrière-plan fait ressortir des éléments gênants, vous pouvez les supprimer à l’aide du pinceau de réparation des plans.

Bild 8

Un effet «Wahou» encore plus important grâce au traitement des images

Avec un bon éclairage, les photos «out of Camera» sont déjà superbes au format JPEG. Cependant, pour ceux qui aiment retravailler leurs photos dans Lightroom ou tout autre logiciel de retouche d’images, ces clichés fournissent une superbe base pour s’amuser. La retouche d’images permet en effet d’accentuer encore davantage les effets réalisés et de donner à la photo un style absolument unique. Le traitement des zones d’ombre ou de lumière produit les modifications les plus significatives, par exemple en rendant l’arrière-plan plus sombre et en ajoutant de l’éclat aux zones lumineuses. Le contraste et la clarté peuvent eux aussi être légèrement augmentés.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir et de créativité lors de la mise en pratique de ces conseils.

Bild 9 Profilbild

Journeyglimpse, c’est Steffi et Stefan. Ils n’ont jamais été de grands fans des vacances à la plage. Ils passent davantage de temps à parcourir les rues, les steppes, la jungle ou les petits villages reculés. Partout où ils peuvent être au plus près de cultures différentes, ou de flore et de faune qui leur sont inconnues. Il en résulte des récits de voyage passionnants remplis de moments captivants. Il ne faut bien sûr jamais oublier d’emporter avec soi son appareil photo pour fixer sur la pellicule chaque moment particulier. Steffi et Stefan, deux photographes professionnels aguerris, chassent une qualité de lumière spéciale qu'ils associent à des paysages exceptionnels. Un objectif leur tient à cœur, celui de proposer des photos ayant une véritable profondeur. Sur journeyglimpse.com, ils racontent notamment leurs voyages et fournissent des conseils d’experts en matière de photographie.

Blog de photo et de voyage : www.journeyglimpse.com

Le portfolio de Stefan : www.stefantschumi.photography

Notre plateforme de cours : www.creatorspath.net

Autres articles