ifolor remporte le test de À Bon Entendeur - En savoir plus

Composition des photos - ombres et lumières

Composition des photos - ombres et lumières

La lumière et l’ombre constituent les conditions préalables à la perception visuelle de l’environnement et sont donc au centre de notre vision elle-même. Par conséquent, la lumière et l’ombre sont essentielles pour la photographie. La lumière dessine les formes et forme l’ombre. Cet article vous permettra de mieux comprendre les possibilités de composition d’images avec la lumière et les ombres grâce à divers exemples de photos.

Dans le cadre de mes travaux de photographie, je travaille très spécifiquement avec les lumières et les ombres pour mieux faire ressortir le caractère des sujets. Lorsque l’on photographie des paysages, une grande patience est nécessaire pour obtenir des conditions lumineuses parfaites. Souvent, il me faut plusieurs tentatives pour arriver à ce que tout soit parfait. L’échec fait toujours partie du processus. Il permet de savoir exactement ce que vous devez changer la fois suivante.

Vous pouvez réagir beaucoup plus directement aux ajustements en studio. En contrepartie, il faut tout mettre en scène soi-même. Je commencerai donc par quelques exemples de mise en scène que vous pouvez volontiers recréer. Par studio, je n’entends pas nécessairement un studio de photographie équipé de manière professionnelle, mais aussi la photographie mise en scène chez soi, qui peut se contenter de moyens très simples. Vous trouverez des suggestions d’outils simples dans les conseils.

Lumière/ombres et surface

Lumière/ombres et contours

Avec la photo du cactus, nous pouvons voir comment la lumière rasante souligne les contours du cactus, faisant ressortir les épines. Dans la perspective simultanée du miroir, nous observons que la direction de la lumière est centrale pour décortiquer les éléments importants d’un sujet. Dans l’image du miroir, les épines n’ont pas le même effet, parce qu’elles font partie des contours de la lumière blanche et ne se détachent pas du fond sombre comme c’est le cas pour le cactus réel.

Conseil

Le mieux, c’est de vous demander ce que vous voulez réellement montrer avant de commencer à prendre des photos. S’agit-il de la surface? Ou des contours? Vous savez alors déjà de quelle direction la source lumineuse doit provenir. Vous pouvez également utiliser cette technique pour des portraits.

Lumière/ombres et surface

Lumière/ombres et surface

Sur cette seconde nature morte, vous pouvez voir comment la même lumière que ci-dessus (lumière rasante) illumine différents objets, faisant ressortir différentes textures des surfaces. Ainsi, dans le cas de l’aubergine, la brillance de la peau est particulièrement visible. L’opacité des raisins, qui sont illuminés comme des corps entiers, est également perceptible. Pour la lumière, ce qui est décisif, ce n’est pas seulement la direction et la puissance, qui affectent alors la luminosité du sujet, mais aussi la dureté. La dureté varie si les rayons lumineux illuminent tous le sujet en parallèle, créant ainsi des ombres dures avec de forts contrastes, ou s’ils sont dispersés venant de toutes les directions (diffus). Un exemple simple est celui de la lumière du soleil par rapport à la lumière du soleil à travers le brouillard. (voir exemples ci-dessous)

Conseil

Jouez avec plusieurs sources de lumière pour faire ressortir différents aspects de votre sujet. Une façon d’expérimenter avec des moyens simples est d’utiliser une lampe de poche de téléphone portable et du papier sulfurisé en tant que diffuseur.

Exemples avec une lumière naturelle
Manteau de Notre-Dame/alchémille dans la lumière du soir

Exemples avec une lumière naturelle

Pour cette photo, j’ai utilisé la lumière du soir pour faire briller les nervures des feuilles et révéler le duvet velouté autour de la feuille. Le fond était dans l’ombre, c’est pourquoi la feuille a cet aspect lumineux. Pour une photographie similaire, je recommande une forte lumière du soir afin que le soleil puisse briller à travers la pigmentation des feuilles.

Conseil

Photographiez dans une lumière du soir plate pour mieux pouvoir positionner les différents objets dans la lumière orientée.

Primevère/Primula veris dans la lumière du soir
Primevère/Primula veris dans la lumière du soir

Contrairement à la photo de l’alchémille, j’ai utilisé ici un point lumineux au bout de la forêt pour mettre en valeur la primevère. Le point lumineux attire l’œil et se détache ainsi des feuilles jaunes lumineuses des fleurs. Finalement, le regard se porte sur le petit scarabée qui, avec sa couleur sombre, contraste le plus fortement avec la lumière.

Conseil

Les parties claires de la photo attirent le regard. Cela vous permet de contrôler la composition de manière ciblée.

Une forêt dans la brume.

Une forêt dans la brume.

Dans cette scène de forêt, la lumière diffuse créée par le brouillard donne une atmosphère mystique. Ainsi, il n’y a plus de séparation nette entre premier plan, milieu et arrière-plan. Sur cette photo, le parcours du regard doit aller du premier plan clair, net et saturé à l’arrière-plan pour se terminer finalement dans une lumière douce.

Conseil

Le brouillard est idéal pour jouer avec le doux, le flou, ce qui n’est pas concret. La lumière et l’ombre se fondent l’une dans l’autre.

Paysage de montagne avec un jeu de nuages

Paysage de montagne avec un jeu de nuages

Afin de séparer les collines les unes des autres, j’ai attendu le bon moment pour les nuages, jusqu’à ce que certaines collines soient ensoleillées et les autres complètement à l’ombre. De cette façon, elles se détachent et permettent une abstraction graphique.

Conseil

Les grands contrastes de lumière et d’ombre permettent des abstractions graphiques qui peuvent donner ou enlever de la profondeur à l’espace.

Pour utiliser habilement la lumière et les ombres, il faut être conscient de ce qui suit: la lumière ne brille pas sans ombre et l’ombre ne contraste pas sans lumière. Les deux sont donc toujours étroitement liées. Le rapport entre les deux détermine non seulement la composition, mais guide également l’attention ainsi que la direction du regard vers certains fragments de la photo.

Où se termine la lumière et où commence l’ombre? Les espaces intermédiaires peuvent être utilisés comme des zones d’action. L’expérience en vaut la peine. Cela vous permettra de mieux comprendre comment vous souhaitez utiliser la lumière et les ombres dans votre photographie. Testez simplement ceci. Je vous recommande d’essayer et d’expérimenter autant que vous le pouvez. Vous réussirez ainsi certainement à prendre des photos hors du commun. J’espère que vous pourrez partager mon enthousiasme pour l’ombre et la lumière.

profilbild

Profil:

Andri Laukas est un artiste et un enseignant suisse. Avec une grande variété d’interventions artistiques, il crée des espaces de dialogue pour nos propres expériences du monde. Il joue souvent à irriter le regard des spectateurs pour les mener sur de nouvelles pistes de recherche. Il anime également des ateliers, par exemple sur la photographie de paysage.

www.andrilaukas.com/

Instagram: https://www.instagram.com/andrilaukas/

Autres articles