🚨 Black Friday Weekend: profitez maintenant jusqu'au 28.11! 🚨

  • Noël en Suisse

    Bon Noël dans le monde entier : voici comment Noël en Suisse se distingue du reste du monde

    Lumières colorées dans les rues, joues rougies par le vin chaud et musique de Noël dans les magasins et à la radio. Noël est une période magique et ce n'est pas un hasard si c'est la fête préférée des jeunes et des moins jeunes. L'esprit de Noël ne connaît aucune limite et touche les gens de presque tous les pays. Mais même si Noël est célébré dans le monde entier, chaque pays a ses propres coutumes et traditions. La Suisse aussi a des traditions typiques qui rendent Noël vraiment spécial. Nous de ifolor vous montrons ce qu'il faut savoir sur le Noël suisse et comment il diffère de celui des autres pays.

    Bon Noël dans le monde entier : voici comment Noël en Suisse se distingue du reste du monde

    Quand échange-t-on les cadeaux en Suisse ?

    Le moment préféré des enfants à Noël - et certainement aussi de quelques adultes - est sans aucun doute l'échange de cadeaux, lorsqu'ils peuvent enfin déballer leurs paquets. Cependant, cela n'arrive pas le même jour partout dans le monde. Alors qu'en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Italie et en France on s’échange les cadeaux le 25 décembre, en Espagne ils ne sont livrés que le 6 janvier, le jour des Rois Mages. En Allemagne, en Suède, au Liechtenstein et en Autriche, en revanche, les cadeaux sont partagés dès la veille de Noël, le 24 décembre. En Suisse, le 25 décembre est le jour officiel de Noël, mais la plupart des familles déballent leurs cadeaux le 24 décembre, comme en Allemagne, tandis que quelques autres consacrent la matinée du 25 à la livraison des cadeaux.

    Quand échange-t-on les cadeaux en Suisse ?

    Les porteurs de cadeaux et l'Enfant Jésus suisse avec code postal 9405

    Tous les cadeaux ne sont pas descendus par la cheminée ou apportés par le Père Noël dans son traîneau. Les enfants russes, par exemple, reçoivent des cadeaux de « Ded Moroz », qui se traduit par Grand-père Gel, avec sa petite-fille Snegurochka (jeune fille des neiges). Aux Pays-Bas, en revanche, Sinterklaas apporte des cadeaux le 5 décembre et au Luxembourg Kleeschen le 6 décembre. Alors que le Père Noël apporte ses cadeaux dans le nord de l'Allemagne, l'Enfant Jésus le fait dans le sud du pays. La Suisse a également des variantes quant à qui apporte les cadeaux. Ainsi, la partie occidentale de la Suisse croit au Père Noël, tandis que le reste de la Suisse, le sud de l'Allemagne et l'Autriche croient en l'Enfant Jésus. Mais ce n'est pas étonnant, puisque l'Enfant Jésus vit en Suisse et possède un passeport suisse. Son nom est Willi Würzer. L'Enfant Jésus est en fait l'ancien maître du bureau de poste de Wienacht-Tobel. Wienacht-Tobel est un village du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures et Wienacht signifie Noël en suisse allemand. Comme l'Enfant Jésus vit à Wienacht, les enfants suisses, mais aussi les enfants du Brésil, du Japon et autres, lui envoient depuis longtemps des vœux et des cartes à l'adresse de l’Enfant Jésus, code postal 9405, Wienacht. L’Enfant Jésus Willi Würzer a lu et répondu à toutes les lettres jusqu'à sa retraite en 2020. Pour s'assurer que ces lettres continuent à être répondues, une entreprise familiale a repris le rôle de l'Enfant Jésus à Wienacht et perpétue la tradition.

    Samichlaus et Schmutzli

    Ce n'est pas seulement la célébration de Noël proprement dite que les gens du monde entier attendent avec impatience pendant la période de Noël. Dans de nombreux pays, le 6 décembre a au moins autant d'importance que Noël. Même en Suisse, ce jour est célébré comme la Saint-Nicolas (Samichlaustag).Au lieu de Saint-Nicolas avec son compagnon Krampus, Samichlaus arrive ici avec son serviteur. En Suisse alémanique et italienne, il est appelé Schmutzli ou Butzli, tandis qu'en Suisse romande, il est connu sous le nom de Père fouettard. Samichlaus se présente, selon la région catholique ou réformée, soit comme une figure épiscopale blanche et rouge, soit comme un vieil homme à la longue barbe, portant un bâton et un manteau à capuchon. Samichlaus n'arrive pas le matin comme en Allemagne, mais le soir du 6 décembre avec un livre qui lui révèle si les enfants ont été sages ou pas pendant l'année passée. Les enfants méchants ont la possibilité de se rattraper en récitant des poèmes de Noël et des dictons de Samichlaus, accumulant ainsi non seulement de bons conseils, mais aussi de petits cadeaux tels que des mandarines, du chocolat, du pain d'épice ou des noix de Samichlaus. Dans de nombreuses régions de Suisse, des cortèges de Saint-Nicolas ont également lieu à cette époque de l'année, comme le Claus-Chlöpfen à Lenzburg ou le Klausjagen à Küssnacht am Rigi.

    La période de l'Avent en Suisse

    L'Avent est le moment où on se prépare à Noël et où on se met dans l'esprit des fêtes. Pour rendre la période qui précède Noël encore plus agréable, il est de coutume dans de nombreux pays d'ouvrir chaque jour une petite porte du calendrier de l'Avent jusqu'à Noël et d'allumer une bougie de la couronne de l'Avent les quatre dimanches précédant Noël. Cette tradition de Noël se perpétue également dans les familles suisses. En Suisse alémanique en particulier, le temps de l'Avent est encore plus chaleureux et l'on y partage des moments beaux et contemplatifs avec de nombreuses personnes. Les fenêtres de l'Avent sont visibles chaque année dans de nombreux endroits en Suisse pendant cette période. Elles sont originaires d'Argovie et contribuent à rassembler tous les habitants d'un village. Il s'agit en fait d'un calendrier de l'Avent géant : 24 villageois décorent chacun une de leurs fenêtres. Selon la taille du village, un tirage au sort détermine qui décore sa fenêtre et à quel numéro du calendrier. Chaque soir, à la tombée de la nuit, une nouvelle fenêtre de l'Avent est dévoilée. Les villageois se réunissent généralement pour un apéritif et peuvent admirer ensemble les fenêtres. Cette tradition permet non seulement de rassembler les villageois, mais c'est aussi le moyen idéal pour les nouveaux arrivants de s'intégrer et d'apprendre à connaître le village. Les fenêtres de l'Avent peuvent être admirées jusqu'au 6 janvier et il vaut la peine de les découvrir toutes lors d'une promenade hivernale.

    La période de l'Avent en Suisse

    Qu'est-ce que la Suisse a à offrir pour les fêtes ?

    Noël n'est pas seulement une fête de l'amour, mais aussi de la bonne nourriture. Ce n'est pas pour rien que l'une des résolutions les plus courantes du Nouvel An est de se mettre au sport. En plus des délices de toutes sortes proposés sur les marchés de Noël, de nombreux pays préparent un repas de Noël traditionnel pour les fêtes. Par exemple, les Britanniques adorent leur Christmas pudding après la dinde le jour de Noël, tandis qu'en Amérique, de nombreuses familles servent le jambon de Noël avec du maïs et des haricots. Dans les pays d'Europe de l'Est, comme la Pologne et la République tchèque, ils mangent souvent des carpes de Noël frites et de la salade de pommes de terre. La salade de pommes de terre avec des saucisses est également un plat populaire du réveillon de Noël en Allemagne, après quoi la traditionnelle oie rôtie est servie le jour de Noël. Et tandis qu'aux Philippines, le cochon de lait rôti est le clou des festivités, les Japonais célèbrent souvent Noël simplement avec un poulet frit du KFC. En Suisse, par contre, il n'y a pas de repas de Noël typique et chaque famille a sa propre tradition alimentaire. En outre, les plats de Noël varient d'une région à l'autre. En général, la fondue chinoise, la fondue au fromage, la raclette, le schüfeli et le jambon roulé sont populaires pour la fête de Noël en Suisse. Selon la région, les plats suivants sont également courants :

    • Suisse alémanique: vieille tradition du rôti classique et de la salade de pommes de terre
    • Suisse romande: volaille (notamment la dinde qui, en Suisse romande, est un symbole de richesse, d'abondance et de communauté).
    • Suisse italienne: panettone comme dessert
    • Tessin: volaille (traditionnellement le chapon, un coq castré et engraissé servi avec une sauce à la moutarde) et tortellini ou ravioli au bouillon en entrée.
    • Canton d`Argovie: Pastetli au lait
    • Canton de Berne: plat bernois avec diverses viandes, haricots secs, choucroute et pommes de terre

    Bien que les Suisses aient des préférences différentes en matière de repas de Noël, les biscuits de Noël tels que les milanais, les biscuits à la cannelle, à l'anis, à la vanille et aux amandes sont, comme les biscuits allemands et autrichiens, un incontournable de la période de Noël en Suisse.

    Traditions générales de Noël en Suisse

    Noël en Suisse n'est pas très différent de celui des autres pays. Il s'agit d'une fête familiale, où les gens passent d'agréables moments ensemble, en chantant, en jouant de la musique, en se promenant dans les marchés de Noël et en participant à des événements préalables à Noël tels que les concerts de l'Avent. La plupart des foyers suisses ont également un arbre de Noël, à l'exception de certains endroits au Tessin où il y a traditionnellement un sapin décoré sur la place du village et une crèche dans la maison. En ce qui concerne les chants de Noël, il n'y a pas de chants typiquement suisses. Les chants de Noël classiques sont interprétés en suisse allemand. Par exemple, « Das isch de Stern vo Bethlehem » ou « s'isch heilige Wiehnachtszyt ». Tous ceux qui passent Noël en Suisse reconnaîtront certaines traditions et feront connaissance avec une ou deux nouvelles coutumes de Noël. Mais il est clair que les nombreux marchés de Noël, les événements et les traditions des villes suisses rendent Noël inoubliable et n'ont rien à envier aux traditions de Noël du reste du monde.

    Autres articles