Dessous de verre 25% - Commander maintenant!

Conseils pour réussir ses photos aériennes

Conseils pour réussir ses photos aériennes

Réaliser des clichés et des vidéos vues du ciel: Pour réussir ses photos aériennes, quelques aspects doivent être respectés. Nous vous expliquons à quoi il faut veiller en matière de photographie aérienne.

Immortaliser de saisissants panoramas en photo requiert de l'exercice. Les détails ont tôt fait de s'estomper, le cliché semble quelconque; les couleurs et atmosphères sont également très difficiles à saisir. Toutes ces difficultés sont encore plus contraignantes lorsqu'il s'agit de photos aériennes.

Mais pas d'inquiétude: Avec quelques conseils et un peu de zèle pour mener vos premières expérimentations, votre aventure photographique ne rencontrera plus aucun obstacle. Alors, à quoi devez vous veiller pour ne pas perdre la fascination de l'instant dans vos clichés?

Le choix de l'appareil

En principe, avec un smartphone ou un appareil compact, on peut déjà réaliser de bons clichés. Pour mieux contrôler le résultat et profiter d'une plus grande flexibilité si les conditions sont mauvaises par ex., un appareil reflex numérique reste l'idéal. L'important, c'est que vous réfléchissiez au volume de votre équipement. Quand les conditions sont limitées, le mot d'ordre est plus que jamais «Juste ce qu'il faut, pas plus, pas moins». En général, trois scénarios photographiques s'ouvrent à vous:

  • le montage de la montgolfière,
  • dans la nacelle, c.-à-d. le pilote et les autres passagers, l'ambiance au sein du groupe, etc., et
  • le paysage autour de vous.

Accessoires de l'appareil

  • Un objectif 17-85 mm (équipement standard sur de nombreux appareils) ou zoom avec focale inférieure, 17-40 mm par ex.)
  • Un téléobjectif avec focale plus longue (100-200 mm par ex.)
  • Éventuellement un dernier objectif présentant une plage focale plus courte comprise entre 8 et 17 mm
  • Filtre polarisant et filtre UV (brume)
  • Un monopode – pratique lorsqu'on manque de place
  • Une capacité de mémoire et de batterie suffisante
  • En option: un Gorillapod (veiller à ce qu'il soit bien fixé), pour pouvoir installer l'appareil sur la nacelle du ballon par ex.
  • En option: Une télécommande

Réglages de l'appareil

C'est justement pour réaliser des photographies de paysages, lorsque les contrastes entre le clair et le foncé sont élevés (par ex. les nuages qui à la fois projettent leurs ombres sur le paysage en contrebas et reflètent le soleil vers le haut), que l'utilisation du format RAW est la plus indiquée pour les photos. Ainsi, il est plus simple de procéder à des corrections par la suite, sans que la qualité n'en pâtisse.

Désactiver l'autofocus

Pour photographier les paysages, désactivez l'autofocus et régler l'appareil manuellement, légèrement en dessous d'«infini». La «distance hyperfocale» est le mot clé en la matière, et vous en apprendrez plus à ce sujet sur ce blog.

Temps de pose

Dans la mesure où la photographie aérienne implique souvent beaucoup de mouvements, veiller à utiliser un temps de pose court (au moins 1/250). Les vitesses d'obturation de 1/500 ou 1/1000 semblent idéales, même avec stabilisation de l'image. Afin de réduire le niveau de vibrations, n'appuyez pas l'appareil contre l'engin volant. Il faut mesurer la capacité de la carte mémoire de manière à ce qu'il soit inutile d'en changer à bord. Vous devez également éviter de changer la batterie à bord.

Prises de vues avec un drone

Également appelés «multicoptères», les drones sont équipés d'appareils (ou ceux-ci sont déjà prémontés) et permettent de réaliser des vidéos et des photos vue du ciel. Les engins à quatre, six ou huit hélices se vendent comme des petits pains, surtout depuis que les bons appareils sont devenus abordables pour les amateurs.

Ces deux dernières années, un drone grand public s'est attiré l'attention de nombreux médias et a fait l'objet d'essais enthousiastes: le DJI Phantom.

Attention: La plupart des drones télécommandés sont soumis à une législation spéciale (restrictions en termes de poids, zones d'exclusion aérienne autour des aéroports ou obligation de contracter une assurance responsabilité civile étendue). Vous devez impérativement vous informer à ce sujet avant d'utiliser votre drone pour la première fois.

Dores et déjà, nous espérons que vous apprécierez ces sessions de photographie aérienne et vous souhaitons «bon vol»!

Autres articles