NOUVEAU : Dessous de verre - Commander maintenant!

25% de réduction sur votre livret. Pour en savoir plus.

Polaroid-Photos

Histoire de la photographie – partie 6 :

création de l’appareil photo instantané

L’appareil photo instantané n’a jamais été plus à la mode qu’aujourd’hui. De quand date cette petite boîte magique ? Comment fonctionne cet appareil et pourquoi l’appelle-t-on appareil photo Polaroid ? Nous vous expliquons les bases dans cette sixième partie.

Tout a commencé avec une petite fille

Comme beaucoup de grandes découvertes, tout a commencé avec un enfant. La fille du physicien Edwin H. Land a posé une question à son père : pourquoi faut-il attendre si longtemps pour avoir nos photos ? Cette fameuse question l’a inspiré à trouver une solution.

Impatiente, sa fille voulait avoir les photos directement. Edwin H. Land est donc allé présenter son idée aux banques et aux investisseurs mais son idée est tombée dans l’oreille d’un sourd : pourquoi voudrait-on avoir les photos instantanément ?

C’est finalement seul qu’il a pris son courage à deux mains et s’est lancé dans l’aventure.

Un petit papier pour un effet spectaculaire

En 1933, Edwin H. Land a développé des films polarisants spéciaux, qui étaient basés sur un film polymère étiré avec de l'iode diffuse. Dans sa lancée, ces films ont été rapidement brevetés, sûrement parce qu’il se doutait qu’il s’agissait là d’une invention révolutionnaire.

Land s’est déclaré indépendant et ses films ont été utilisés pour les lunettes de soleil. Un nom a été attribué à ces films, nom qui désignera plus tard la catégorie d’appareil photo : Polaroid. Le nom Polaroid représente finalement une marque avant de catégoriser les appareils photo.

Les premiers appareils photo à soufflet
Les premiers appareils photo à soufflet

L’essor de Polaroid

Le 21 Février 1947, la technologie avait déjà tellement évoluée qu’elle était intégrée dans un appareil photo à soufflet. Ce type d’appareil avait une structure parfaite pour les Polaroid. Land a ensuite développé son propre appareil photo à soufflet baptisé « Land-Kamera ». Un an plus tard, le premier appareil photo Polaroid a été vendu à Boston.

Pendant de nombreuses années, Polaroid était le seul distributeur d’appareils photo instantanés, jusqu’à ce que d’autres entreprises se lancent dans le projet. Le résultat des travaux ? Les Polacolor, premiers films Polaroid, sont sortis en 1963, permettant de développer une photo en une minute.

Un appareil photo instantané avec des films Polacolor
Un appareil photo instantané avec des films Polacolor

Mécanisme d’action d’un appareil instantané

Jusqu'à ce que les films Polaroid deviennent accessibles, les appareils photo étaient équipés de bobines de film qui ont été remplacées par les feuilles de papier spécial correspondant aux surfaces des films négatifs. Puisque ceux-ci sont particulièrement sensibles à la lumière, il est important de ne pas les exposer à la lumière naturelle.

Le matériau photographique contient, en plus des feuilles, des produits chimiques nécessaires requis pour développer l’image, présents sous forme d'une pâte. Lorsque l’image est développée, les produits chimiques se propagent dans l’air et agissent en se répandant sur le positif et le négatif.

La photo qui sort est en couleur ou en noir et blanc en fonction du papier inséré. Les produits chimiques sont incorporés dans le positif de l’image et se séparent peu après le développement du négatif.

25 ans plus tard, un nouveau procédé de développement plus efficace et plus sûr s’est développé. Ces procédés ont connu un grand succès. L’exposition est réalisée au moyen d’un miroir à travers le positif transparent.

3 photos Polaroid

Polaroid, Kodak, Fuji : la concurrence est présente

Polaroid n’était pas la seule entreprise à proposer des appareils photo instantanés.

L’un de ses premiers concurrents est la société Kodak. Son premier modèle d’appareil photo instantané, la série EK, a été présenté lors de la Photokina en 1976. Ces appareils étaient construits d’une manière simple et certains disposaient d’une manivelle permettant de faire sortir l’image.

Les appareils photo Kodak se sont vendus jusqu’au milieu des années 1980, puis la société Kodak fut attaquée en justice par Polaroid, suspectée de contrefaçon de brevet. Kodak a perdu le procès et a dû stopper la production d’appareils photo instantanés.

Au cours des dernières années, Fuji a vendu de nombreux appareils photo instantanés. La série Instax est un best-seller car l’appareil combine qualité et simplicité. Les films utilisés ont toujours le logo Polaroid car les brevets de Polaroid ont expirés et aucune réclamation n’est possible. De plus, la société Polaroid a déposé le bilan en 2008, suspendant la production d’appareils photo instantanés.

Un appareil photo instantané de la série Instax mini, marque Fuji
Un appareil photo instantané de la série Instax mini, marque Fuji

Importance des appareils photo instantanés

Les appareils photo instantanés sont de nouveau à la mode depuis quelques années. Les photographes amateurs et professionnels les apprécient et l’utilisent pour différentes raisons :

  • L’effet photomaton
  • Les photographes qui avaient besoin de la photo rapidement
  • Les photographes de presse qui pouvaient ainsi présenter leurs premières photos rapidement
  • Les photographes mobiles, comme dans les parcs d’attraction, qui pouvaient vendre directement leurs photos
  • Pour la documentation médicale ou juridique (cabinets médicaux, lieux d’accidents, scènes de crime)

Avec l’arrivée de la photographie numérique, les ventes d’appareils
photo instantanés se sont essoufflées. Aujourd’hui ils sont surtout
populaires grâce leur style rétro, d’autant plus apprécié par les
nostalgiques.

Même les photomatons reviennent à la mode. Ils fonctionnaient il y a bien longtemps déjà suite à l’invention du principe Polaroid, mais sont de nos jours équipés pour la plupart d’un appareil photo numérique.

Ce type de photographie a bien évidemment quelques inconvénients. Les photos instantanées sont beaucoup plus chères que les tirages classiques. De plus, les appareils photo instantanés ne sont pas très écologiques à cause des déchets plastiques.

La production de ces films coûte beaucoup plus chère et les appareils fonctionnent en plus à piles. La durabilité des photos développées est également contestée.

Polaroid n’est pas mort

Les appareils photo instantanés ont du mal à rivaliser avec les appareils photo numériques. Il existe cependant de nombreux fans qui souhaitent ne pas laisser disparaître les films Polaroid.

Après 2008, la production a malheureusement été stoppée et le projet Impossible a été vendu peu de temps avant la fermeture de la société. Il a fallu démonter les machines de production.

Les détenteurs du projet Impossible n’avaient aucune idée du processus de production des photos instantanés et la chaîne d’approvisionnement était déjà cassée.

Ils ont donc recommencé à zéro. Point positif : le projet n’a pas été abandonné. Des chimistes, ingénieurs et photographes se sont réunis pour donner une nouvelle vie aux films photo Polaroid.

Grâce à cet enthousiasme général, les films Polaroid sont aujourd’hui un best-seller mais pas seulement ! Le projet Impossible a permis de rénover de vieux appareils classiques.

In der 1840er Jahren ist es kaum möglich gewesen, Kopien von Fotografien anzufertigen. Dieses gelang erst mit dem 1851 durch Frederick Scott Archer entwickelten «Nassen Kollodiumverfahren». Es vereinte gute Bildqualität mit Kosteneffizienz und löste die Daguerreotypie und die Kalotypie aus den 1840er Jahren ab. Das entstandene Negativ konnte problemlos umkopiert und so vervielfältigt werden. Allerdings war das Fotografieren durch die Selbstpräparation der lichtempfindlichen Platte kurz vor der Belichtung und der sofortigen Entwicklung im Anschluss mit einem erheblichen Aufwand verbunden. Wirklich mobil waren die Fotografen so nicht – die Ausrüstung wog zum Teil mehr als 100 Kilogramm. Ab dem Jahr 1871 wurde das Fotografieren auf Gelatine-Trockenplatten immer populärer. Bereits 1875 wurden die Trockenplatten industriell hergestellt und erfreuten sich vor allem bei Amateurfotografen großer Beliebtheit. Ihr Vorteil bestand in der guten Lagerfähigkeit und dem geringeren Kaufpreis gegenüber den Nassplatten, was das Fotografieren massentauglicher machte.

Durant les années 1990, le processus de numérisation a énormément progressé. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur les développements et innovations de cette époques dans notre partie 7 de l’histoire de la photographie.

Autres articles