Types d'apprentissage en milieu préscolaire

Types d'apprentissage en milieu préscolaire - outils d'apprentissage, méthodes et soutien

Dès le début, les enfants commencent à découvrir le monde et à apprendre par eux-mêmes. Ils sont à l’écoute de leur environnement et gazouillent jusqu'à pouvoir parler. Ils marchent à quatre pattes et pratiquent jusqu'à pouvoir marcher. Le développement humain est à double voie : en plus de ce processus de croissance, le développement personnel découle également de l'expérience externe. Voilà pourquoi le milieu géographique, culturel et social dans lequel l’enfant grandit joue un rôle clé dans son développement. Ce type de développement peut être ciblé avec un soutien spécifique.

Néanmoins, des problèmes se posent souvent. À force d’être «trop soutenus» beaucoup d’enfants deviennent submergés. Pour certains, le degré de soutien peut être adéquat, mais insuffisant pour d'autres. Les experts mettent en garde spécialement contre ce scénario, car c’est dans cette phase que les bases de la coexistence sociale et du développement de la personnalité sont posées. Pendant ce temps, les enfants aiguisent leurs sens, découvrent des sentiments et revivent leur environnement. Les plus petits doivent aussi faire face au groupe. Chaque jour, les enfants d'âge préscolaire sont influencés par de grands défis, de nouvelles aventures et de nouvelles expériences. C’est pourquoi un soutien excessif ou erroné peut être contre-productif.

Pour donner à votre enfant un soutien optimal dans son apprentissage, nous distinguerons ici les quatre catégories ou types d’apprentissage : auditif, communicatif, kinesthésique et visuel. Chaque type présente des caractéristiques, des forces et des faiblesses distinctives. Le type auditif apprend mieux en écoutant et en parlant, le communicatif est un excellent orateur, le kinesthésique est un fonceur et le visuel se concentre sur ce qu’il voit.

types_apprentissage_prescolaire_ifolor_infographique

Comment savoir à quel type d’apprentissage mon enfant appartient?

Bien qu'il ne soit pas compliqué d'associer les enfants à un type
d'apprentissage, de nombreux parents ne le font pas. Tout d’abord, il est
important de comprendre qu’il y a différents types d’apprentissage, car chaque
enfant a sa propre façon d’utiliser ses sens traite ce qu’il apprend dans
différentes zones du cerveau. C’est principalement dû aux habitudes et expériences
personnelles, mais peut aussi être héréditaire. En observant les enfants dans
leur vie quotidienne, vous pouvez déterminer le groupe d'apprentissage auquel
ils appartiennent. En cas de doute, parlez à vos enseignants préscolaires qui
observent votre enfant dans un environnement social.

Comment reconnaître le type d'apprentissage de mon enfant?

  • Est-ce que votre enfant connaît les livres audio par cœur? Est-il particulièrement doué pour mémoriser des poèmes ? Possède-t-il un bon niveau de compréhension ? Dans ce cas, ils est probablement du type d’apprentissage auditif et il traite mieux les mots entendus et parlés.
  • Votre enfant aime-t-il raconter des histoires ? Est-ce qu'il pose souvent des questions bien pensées ? Est-ce qu'il apprend d'autres enfants? À cet effet, il appartient au type communicatif. Ces enfants ont un niveau élevé de compétences sociales et commencent à remettre en question les faits à un stade précoce.
  • Votre enfant est-il pratique ? Est-ce qu'il agit sans réfléchir ? Est-il guidé par ses sentiments et suit-il ses pulsions? Le cas échéant, votre enfant appartient principalement au type d'apprentissage kinesthésique.
  • Votre enfant réussit-il mieux à traiter des informations visuellement attrayantes ? Se souvient-il facilement des formes et des figures ? A-t-il le souci du détail ? Dans ce cas, il correspond au type d’apprentissage visuel.

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreux indicateurs permettant de déterminer le type d’apprentissage le plus approprié pour votre enfant. Prenez votre temps pour les analyser. Si les questions ci-dessus ne vous aident pas à identifier le type d’apprentissage de votre enfant, vous pouvez tester ses capacités et ses intérêts par le jeu. Vous pouvez essayer avec des puzzles, des blocs de construction, des livres audio et leur parler activement, révélant ainsi des compétences précédemment cachées. Il est également important de savoir que personne ne correspond à un seul type d'apprentissage et que la plupart des enfants ont plusieurs points forts à prendre en compte. Les quatre types d’apprentissage ne doivent pas être considérés comme des catégories figées et les enfants doivent être soutenus de manière adéquate dans tous les domaines. Cette catégorisation ne devrait certainement pas lier les enfants à un type d'apprentissage, mais plutôt constituer une aide précieuse à leur développement.

Comment puis-je soutenir au mieux mon enfant?

Il faut toujours garder à l'esprit une chose : apprendre devrait être amusant. Les enfants d'âge préscolaire découvrent chaque jour de nouvelles choses autour d'eux et vivent constamment de nouvelles expériences. Pour que l’apprentissage réussisse, il est important qu'ils s'amusent. Les enfants de cet âge devraient être encouragés par des moyens ludiques, qui sont non seulement précieux sur le plan éducatif, mais également agréables. L'enthousiasme est la clé pour un apprentissage durable. C’est pourquoi nous vous présentons ici des stratégies concrètes pour soutenir chaque type d’apprentissage. Comme mentionné auparavant, ne vous limitez pas à l'une de ces méthodes. Par exemple, si votre enfant correspond au type d'apprentissage auditif, cela doit être considéré comme une tendance et non une catégorie définitive. Le fait que votre enfant traite les informations d'un canal particulier plus rapidement et mieux ne signifie pas que les autres canaux d'apprentissage sont désactivés. Laissez votre enfant aiguiser tous ses sens et découvrir le monde en s’amusant.

Prise en charge du type auditif

Pour le type auditif, l'oreille est un organe particulièrement important. Le fait que votre enfant capte ce qu'il entend et apprend automatiquement et rapidement peut être très avantageux. Cependant, les auditifs sont facilement distraits par les bruits de fond. Une conversation bruyante ou de la musique suscitera immédiatement l'attention de l'enfant. Pour créer un environnement d'apprentissage idéal, le bruit de fond doit être réduit au minimum. Les enfants d'âge préscolaire aiment les histoires ou les contes de fées. Il est préférable de lire chaque jour des histoires différentes à une heure précise ou d’inventer vos propres contes de fées avec votre enfant pour favoriser son développement intellectuel et l’amuser. Les activités sonores peuvent également être déguisées en jeux. Possédez-vous une horloge très bruyante ? Dans ce cas, cachez-le dans l'appartement. Votre enfant devrait alors écouter attentivement et le trouver. Une autre option amusante est de tester leur mémoire auditive. Pour ce faire, remplissez 30 contenants (par exemple, de vieilles boîtes de pellicule) avec différents matériaux : sable, riz, coton, trombones ou pièces de monnaie et jouez comme si c’était le jeu traditionnel de «Mémoire». À tour de rôle, chaque joueur secoue deux contenants en même temps. Le joueur qui devine correctement plus de paires en premier gagne la partie.

Prise en charge du type communicatif

Comme son nom l’indique, les enfants de ce type aiment beaucoup parler. Utilisez ceci pour promouvoir activement le développement du langage. Cela pourrait fonctionner, par exemple en accompagnant verbalement vos propres actions. Décrivez à votre enfant vos actions pendant que vous les accomplissez. Même si ce monologue peut sembler un peu étrange au début, vous verrez bientôt des résultats avec votre enfant. Ils commenceront à reconnaître les liens entre les mots et les actions. Néanmoins, aucun enfant ne parle parfaitement dès le début. La prononciation et la grammaire correctes suivront avec le temps. Pour aider votre enfant, vous devriez suivre chaque erreur avec une correction, ainsi cela lui permettra d’entendre et d’apprendre la version correcte. Et comme ce n’est qu'en forgeant que l'on devient forgeron, donnez-lui la liberté d’expression. N'interrompez pas son récit et écoutez-le attentivement. C'est comme ça qu'il va se sentir pris au sérieux. Répondez à toutes les questions avec autant de détails que possible et félicitez votre enfant pour ses formulations. Cela permettra d’attiser ses capacités et l’empêcher de perdre tout intérêt trop rapidement.

Prise en charge du type kinesthésique

Si votre enfant appartient au type d’apprentissage kinesthésique, il apprend mieux par le mouvement, la pratique et l’expérimentation. Les jeux éducatifs sont particulièrement adaptés car ils développent très tôt des compétences aussi bien mentales que physiques. Imaginez de faire les courses avec votre enfant. Il devra nommer les produits et les acheter dans un ordre donné, ce qui lui montrera comment classer et comparer correctement des objets. Le jeu de la pantomime est une autre option d'apprentissage et fonctionne encore mieux en groupe. Un enfant présente un métier ou un animal et le joueur obtenant la bonne réponse devra à son tour mimer. Cela entraîne la motricité et la confiance en soi. Les blocs de construction sont également utiles. Avec eux on peut créer les œuvres d'art les plus diverses : de beaux motifs, une haute tour ou une maison classique - ils sont très versatiles. Avec ces astuces votre enfant apprend par le jeu, utilise son imagination et améliore ses capacités motrices.

Prise en charge du type visuel

Les enfants appartenant à ce groupe d'apprentissage apprennent principalement en voyant et en observant. Les informations doivent d'abord être transmises visuellement. Laissez votre enfant dessiner. Les crayons de coloriage offrent d'infinies possibilités imaginatives. De plus, les casse-têtes éducatifs se prêtent à un entraînement amusant de la mémoire. En plus des puzzles classiques utilisés dans les écoles maternelles, on peut créer des puzzles personnalisés avec la photo de la grand-mère ou du chien de famille. Les sujets connus favorisent la motivation des plus petits, ce qui accroît leur réceptivité. Vous pouvez, par exemple, laisser votre enfant sélectionner des motifs dans votre calendrier photo ou dans vos livres photo, et ensuite les reproduire sous forme de puzzle. Le jeu classique de «Mémoire» convient également à l’entraînement de la perception visuelle. Un autre outil utile est la pâte à modeler. Votre enfant peut concevoir indépendamment des formes ou des objets. Afin de stimuler davantage la mémoire, vous pouvez choisir les objets que votre enfant devrait fabriquer. Même si cette tâche présente un défi au début, votre enfant apprendra rapidement et avec succès.

Autres articles