Comment mieux photographier les paysages de montagne

Comment mieux photographier les paysages de montagne

La photographie de montagne est un style particulièrement fascinant, et comment pourrait-il en être autrement ! Des paysages absolument somptueux, des couleurs vibrantes et des contrastes de taille gigantesque… la montagne à tout pour plaire au photographe de paysage amateur.

Si vous êtes randonneur et aimez la photographie, vous allez adorer la montagne qui allie détente et effort en plein milieu d’un environnement des plus somptueux. Qu'il s'agisse de l'Himalaya, des Alpes, des Andes, des Rocheuses ou des Carpates, chaque chaîne de montagnes à son propre caractère et autant de raisons d’aller les photographier.

La photographie de montagne est un style parfait pour développer pleinement votre créativité. Parce qu’il serait dommage de rater de si magnifiques photos, nous allons vous donner toutes nos astuces pour vous permettre, vous aussi, de réaliser des photos de montagne hors du commun.

Préparation et équipement photo pour votre excursion en montagne

Lors d’un voyage photo en montagne, vous devriez réduire votre équipement au minimum car vous allez grimper. Et plus votre sac sera léger, plus la randonnée sera facile. Par exemple, au lieu d'un sac à bandoulière, vous devriez utiliser un sac à dos pour répartir équitablement le poids sur vos épaules.

L'équipement de randonnée comprend nourriture, boissons, un trépied, les accessoires essentiels au fonctionnement de l'appareil photo (batterie, cartes mémoire), vos objectifs grand angles et bien sûr l'appareil photo. N’oubliez pas de prendre une protection contre la pluie pour ne pas abimer votre matériel photo en cas de mauvais temps.

Lorsque vous choisissez votre appareil photo, assurez-vous d’en prendre un solide, étanche et résistant à la poussière car la météo en montagne ne pardonne rien. En plus d’un appareil photo reflex numérique, vous pouvez aussi prendre un compact doté d'une grande plage de zoom car ce type d’appareil est léger et ne prend pas de place.

Pour ne pas se surcharger, il est préférable de laisser les focales fixes à la maison et de se limiter à un nombre d'objectifs réduit. Nous vous recommandons de prendre un objectif grand angle (10 à 18 mm) et un objectif zoom standard (18 à 105 mm).

Prenez aussi différents filtres avec vous car ils ne prennent pas de place et sont très pratiques en montagne. Par exemple, le filtre polarisant améliore l'aspect des couleurs et réduit l'influence de la brume, tandis que le filtre de dégradé de gris réduit la différence de luminosité entre le sol et le ciel. En haute montagne, l'utilisation du filtre UV est recommandée.

Évitez le soleil de midi tant que possible lorsque vous planifiez votre journée, et si nécessaire, il peut être judicieux d'ajuster la randonnée en fonction. Avant de partir en randonnée, vous devriez vérifier le bon fonctionnement de votre équipement, notamment les batteries qui doivent être chargées et vérifiées avec soin. N’oubliez pas non plus de prendre une carte mémoire de secours au cas où vous auriez un problème.

Photo de paysage de montagne : nos astuces

  • Moins c’est mieux ! N’essayez pas de tout photographier et focalisez-vous plutôt sur quelques paysages qui sortent du lot.
  • Changez de position pour changer de perspective. Escaladez un rocher, allongez-vous sur le sol et changez vos habitudes pour obtenir différents types de photo. Faites néanmoins attention à votre sécurité !
  • Faites des photos plus intéressantes en superposant plusieurs couches de contraste : avant-plan, centre et l'arrière-plan de la photo doivent être complémentaires.
  • Utilisez de préférence la mise au point manuelle de l’appareil. Ne prenez pas seulement des photos grand angle, les petits détails peuvent aussi exprimer de grandes émotions.
  • Prenez des photos avec un trépied et créez des séries d'exposition qui vous permettrons ensuite de créer des images HDR.
Photo d’un paysage de montagne enneigé

Lumière, conditions d'éclairage et exposition

Travaillez vos photos avec les trois contrôles de la lumière pour de meilleurs résultats : ouverture, temps d'exposition et réglage ISO.

L'ouverture régule la quantité de lumière qui sera perçue par le capteur de votre appareil. Plus l'ouverture est réduite, moins la lumière pourra entrée et être captée par l’appareil. Ceci influence la profondeur de champ : une petite ouverture va rendre le premier plan plus net, tandis que l'arrière-plan sera flouté (et vice-versa en fonction de l’endroit où vous focalisez).

Le temps d'exposition, en revanche, indique combien de temps la lumière sera capturée par le capteur de l’appareil. Une durée d'exposition trop longue peut provoquer un flou sur la photo à cause des tremblements du photographe… utilisez alors un trépied !

La valeur ISO indique la sensibilité du capteur d'image à la lumière. Dans des conditions de faible luminosité, vous pouvez augmenter la sensibilité ISO pour éviter de longs temps d'exposition qui risquent de créer des photo floues. Cependant, vous devez faire attention à la valeur ISO car si elle est trop élevée, elle provoquera un bruit d'image peu esthétique.

Lorsque vous photographiez en montagne, faites bien attention à la surexposition que vont créer le ciel et la neige. Pour ce faire, vous devriez toujours prendre vos photos en fonction de la lumière et non de la profondeur. Les jours gris, n’oubliez pas de bien régler votre balance des blancs.

Les contre-jours peuvent être gênants à la montagne, essayez de les éviter au maximum en gardant le soleil dans le dos ou en utilisant un pare-soleil. Vous pouvez également éliminer la surexposition en utilisant le mode neige ou plage de votre appareil photo.

La « règle des tiers » en montagne

Le nombre d'or est une règle de proportion que l’on retrouve dans la nature et qui permet d’obtenir des résultats photo intéressants. Appliquer la règle des tiers assure une répartition harmonieuse des différents éléments de l’image. Pour ce faire, la photo est divisée horizontalement et verticalement en tiers égaux.

Ici, vous devez évaluer le paysage et le diviser en conséquence. Par exemple, placez l'horizon sur la troisième ligne horizontale supérieure, afin que le ciel n’occupe pas plus d'un tiers de l'image. Les éléments d'image importants sont déplacés du centre vers les intersections des lignes verticales.

En montagne, les éléments sont souvent figés, vous avez donc le temps de prendre plusieurs photos et de cadrer de plusieurs façons en suivant les lignes de la règle des tiers.

Une photo de montagne qui respecte la règle des tiers

Suivez les lignes conductrices

Les lignes diagonales de vos photos peuvent créer un effet intéressant. C’est une astuce facile à réaliser : utilisez des lignes conductrices pour donner du dynamisme à vos photos.

Parce que nous lisons de gauche à droite, il est préférable et logique de commencer à chercher des lignes conductrices en partant du coin supérieur ou inférieur gauche de l'image. Ces lignes vont influencer le regard du spectateur en lui faisant suivre une certaine direction. Vous pouvez utiliser, par exemple, des clôtures ou des sentiers de randonnée.

Problèmes et leurs solutions

Si vous souhaitez compenser par la suite certaines erreurs mineures telles qu'une surexposition ou une sous-exposition, vous devez prendre vos photos au format RAW. Contrairement aux photos au format JPEG, le format RAW offre de nombreuses possibilités de post-traitement car il est possible d’en extraire plus de dynamique, de contraste et de couleurs des photos.

Notez que les fichiers RAW sont plus volumineux et que vous aurez besoin de plus d'espace de stockage.

La météo ne penche pas en votre faveur ? Ne vous inquiétez pas, le mauvais temps peut apporter avec lui des formations nuageuses intéressantes pour prendre de superbes photos de massifs montagneux.

Si les couleurs paraissent plates en raison de mauvaises conditions d'éclairage, c’est une bonne raison pour faire des photos en noir et blanc à partir de vos images en couleur. Pour ce faire, augmentez simplement le contraste, réduisez l'exposition et augmentez les tons de blancs.

Conclusion

Les montagnes offrent un cadre absolument incroyable pour prendre de magnifiques photos tout au long de l'année. Utilisez l'Heure d'Or (avant le coucher et après le lever du soleil) pour faire des photos encore plus spéciales. Et pour une photo parfaite, n’oubliez pas d’utiliser un trépied.

Différentes conditions météorologiques offrent différentes possibilités de photos. Les intempéries apportent un effet un peu dramatique à vos photos avec des nuages menaçants et du brouillard mystérieux, tandis que la chaude lumière de l'après-midi évoque l’harmonie et la relaxation des montagnes.

Le plus important, c'est que vous connaissiez bien votre appareil photo et ses accessoires. C'est la seule façon de capturer des moments vraiment uniques comme vous les aviez imaginés dans votre tête.

L'exposition, la mise au point et la créativité sont trois facteurs qui auront une influence décisive sur le résultat final de vos photos. Votre créativité n’a aucune limite lorsque vous photographiez des montagnes. Jouez avec les différents paramètres et perspectives, mais pensez aussi à votre propre sécurité. Aucune photo ne vaut la peine de se mettre en danger.

Ce post est paru pour la première fois sur fotos-fuers-leben.ch/ (en Allemand).

Autres articles