🚨 Black Friday Weekend: profitez maintenant jusqu'au 28.11! 🚨

  • Photographier de nuit: photo de nuit du Danube et du Château de Prague.

    Photographie de nuit – Capturer les villes dans l’obscurité

    Lorsque vous partez à la découverte d’une ville, le but est souvent de photographier les bâtiments historiques, les monuments et les places les plus connues en souvenir de votre voyage. Pour ce faire, on se déplace d’un site touristique à l’autre pendant la journée, pour ensuite sortir son appareil photo et prendre un cliché. À la nuit tombée, de nombreux monuments urbains sont encore plus impressionnants qu’en journée grâce à leur bel éclairage.

    Les captures de nuit de bâtiments historiques éclairés font apparaître sur l’image un jeu unique d’ombres et de lumières. La nuit est le moment idéal pour échapper aux masses de touristes et pouvoir se consacrer tranquillement à la photographie en appréciant la beauté des sites touristiques. Dans cet article, vous trouverez des conseils importants concernant le matériel et les réglages de l’appareil pour réussir vos photos de nuit.

    Matériel nécessaire et préréglages

    Avant toute chose, il faut savoir que la qualité du matériel et le choix de l’appareil photo jouent un rôle essentiel dans les prises de vue effectuées la nuit ou en soirée. Ainsi, il est plus facile de réaliser des photos de nuit bien exposées avec un appareil plein format qu’avec un appareil doté d’un capteur APS-C. De plus, un objectif lumineux permet de capter une plus grande quantité de lumière incidente sur le capteur.

    Comme nous l’avons déjà mentionné, une photo de nuit nécessite une longue durée d’exposition. Si la photo est prise à main levée, seul un temps d’exposition d’environ 1/15 de seconde peut être maintenu sans flou provoqué par un tremblement de l’appareil. Pour éviter les mouvements malgré des temps de pose longs, l’utilisation d’un trépied est indispensable. Celui-ci doit être placé et orienté sur une surface solide et stable.

    Même en appuyant sur le déclencheur, les secousses de l’appareil photo peuvent provoquer des tremblements. Ceux-ci peuvent être contournés par un déclencheur à distance. Si vous n’en possédez pas, le retardateur de 2 secondes peut vous aider.

    Le stabilisateur d’image de l’objectif et l’autofocus doivent être désactivés afin d’éviter tout risque de flou supplémentaire. En effet, les capteurs du stabilisateur d’image ne fonctionnent pas correctement sur le trépied, et l’autofocus risque de déplacer la mise au point pendant la longue exposition, rendant ainsi la photo floue.

    Puisque l’autofocus doit être désactivé pour les photos de nuit, l’activation du mode Live View peut s’avérer utile. Sans utiliser l’objectif, il est possible de zoomer sur le sujet afin de sélectionner manuellement un point focal. Si aucun point focal approprié n’est trouvé, la mise au point doit être effectuée manuellement à l’infini.

    En plus du trépied et du déclencheur à distance, il est également recommandé d’utiliser un filtre ND. Celui-ci obscurcit la lentille de l’objectif, ce qui permet non seulement de gagner quelques diaphragmes, mais aussi d’obtenir une exposition plus longue.

    Photo de nuit réglage: le Pont de Prague sur le Danube dans l’obscurité.

    Quels sont les réglages nécessaires pour réussir ses photos de nuit?

    Une lumière abondante garantit souvent des photos réussies. Or, le problème qui se pose la nuit est la faible luminosité de l’environnement. Il faut donc essayer de profiter au maximum de la lumière disponible grâce aux différentes possibilités de réglage de l’appareil photo. Pour pouvoir définir soi-même tous les réglages, il convient d’utiliser le mode manuel.

    Lorsque l’on prend une photo la nuit, l’image présente généralement de nombreuses surfaces sombres, voire noires. Pour éviter un rendu granuleux des surfaces sombres, appelé bruit d’image, la valeur ISO ne doit pas être supérieure à 200.

    La valeur ISO étant exclue, il reste encore à régler l’ouverture et la durée d’exposition. La solution consiste à combiner un diaphragme à ouverture large et une exposition plus longue.

    Avec une très grande ouverture f/5 et un temps de pose de 4 secondes, l’ambiance nocturne est capturée, dans laquelle les éclairages des bâtiments ressortent déjà bien. Si la profondeur de champ vous paraît trop faible sur la photo, vous pouvez y remédier en utilisant une valeur d’ouverture plus faible, comme f/13, et un temps de pose encore plus long. Une exposition plus longue, de 30 secondes à deux minutes, peut déjà créer une ambiance de crépuscule dans l’image.

    Conclusion

    Le secret pour faire des photos de nuit impressionnantes réside finalement dans la parfaite combinaison entre le réglage du diaphragme et le temps de pose. Trouver la bonne combinaison dépend toutefois toujours de la situation individuelle et des préférences personnelles concernant le sujet.

    Prendre une photo de nuit n’est pas possible sans l’utilisation d’accessoires. L’utilisation d’un trépied est donc indispensable. Un déclencheur à distance et un filtre ND rendent certes la photographie de nuit plus agréable, mais ne sont pas forcément nécessaires.

    Newsletter-Anmeldung

    Newsletter

    Inscrivez-vous à la newsletter ifolor et soyez informé des actions, des innovations ou des articles de blog inspirants ! Inscrivez-vous maintenant. Nous nous réjouissons de vous accueillir !

    Autres articles