Contribution des invités - initialement publiée sur anyworkingmom.com

Noël recomposé

Noël recomposé

«Je suis très contente quand on est en janvier», m’a dit une amie il y a quelques jours.

«Horreur des calendriers de l’Avent?», essayé-je de deviner.«Stress des paquets cadeaux? Crise de Noël?»

Elle a secoué la tête. «Ça irait encore, tout ça», dit-elle. Comme une mère non séparée, je n’aurais pas la moindre idée où était vraiment tapis le monstre du jour de fête.

«Pour les familles recomposées, la deuxième moitié de décembre est la pire période de l’année.»

Je nous ai resservi le thé et l’écoutais.

«Est-ce que tu connais l’action ‘2 fois Noël’? Chez nous, c’est au moins six fois Noël.»

Elle a levé les yeux au ciel. En fait, cela a commencé déjà avec la séparation de ses parents. Depuis 1993, les deux auraient refusé de s’assoir dans le même salon sous le sapin de Noël. Alors, ses sœurs et elle auraient toujours fêté deux fois, une fois chez maman le 24 décembre, chez papa un jour plus tard.

Décommandée par l’ex

Après ses études, elle a rencontré au bureau son futur mari. Le mariage, l’enfant. L’on continuait à fêter Noël chez sa mère, chez son père et chez ses beaux-parents également divorcés. Ils se sont séparés lorsque l’enfant avait trois ans. Et l’on était en décembre.

«Ma belle-mère m’a réellement appelée et m’a invitée à la fête de Noël!»

Mon amie a soulevé la tasse et l’a reposée sur la table.

«Mais mon ex-mari m’a décommandée. Parce que sa nouvelle petite-amie ne serait sinon pas venue.»

Ainsi, elle a fêté chez sa sœur et sa famille, alors que son fils et son ex-mari mangeaient un filet de porc en pâte chez son ex-belle-mère. Mon amie a raconté ça et a dégluti, bien qu’elle n’ait pas bu une goutte de thé.

«C’est ce que sont Noëls recomposés», dit-elle. «Un patchwork de personnes et de souhaits qui ne s’accordent pas toujours parfaitement entre eux.»

Nous sommes tous recomposés!

J’ai hoché la tête et ai réfléchi.

«Mais», dis-je, «en fait, toutes les familles sont un patchwork, c’est-à-dire composées d’une manière ou autre. Tous les couples de parents n’étaient pas là depuis toujours, mais plutôt se sont rencontrés un jour et se sont mis ensemble pour construire quelque chose en commun. Et non seulement les parents par le sang peuvent être de la famille. Les amis en font également partie! L’oncle Urs qui est parti pour l’Australie! Peut-être la voisine qui vit seule. Et la grand-maman dans la maison de retraite qui oublie toujours quels cadeaux elle a emballé.»

«L’on pourrait en fait», déclare-je, «fêter Noël en compagnie de tous ceux avec qui l’on partage une histoire commune. Une histoire avec beaucoup de merveilleux souvenirs et peut-être aussi avec quelques souvenirs moins fabuleux.»

Mon amie a écarté la tasse et a ri.

«Bien dit. Mais l’on voit que tu n’as pas l’idée des familles recomposées».

«Certes», dis-je, «mais de Noël!»

Je voulais resservir le thé, mais elle a fait geste de dénégation:

«Que du vin chaud pour moi!»

NadiaMeier

Cette entrée a été écrite par Nadia Meier et peut également être trouvée sur anyworkingmom.com.

L'article "Patchwork-Noël" a été aimablement fourni à ifolor. Parce que dans l'esprit de #spreadmorelove, il montre merveilleusement que l'amour ne connaît pas de frontières.

Autres articles

Vers le haut