En plein action sur un canoë, dans les Alpes
Source: Björn Jacob, www.geocouch.de

Conseils pour éditer vos vidéos d‘action

Lors de votre de voyage au ski, vous avez filmer vos exploits avec votre GoPro ? Vous voulez mettre en scène vos cascades ? Le montage et l’édition de votre vidéo d’action sont très importants si vous souhaitez avoir un rendu visuel final qui reflète vos exploits.

Suivez nos 5 conseils et vous apprendrez à éditer votre travail comme un pro !

1. La planification vous fait gagner du temps

L’aventure touche à sa fin et, à peine rentré, vous branchez votre GoPro sur votre ordinateur : aucun doute, les images sont le reflet parfait de vos superbes vacances.

Mais patientez encore un moment avant de tout poster sur le net. Au lieu d’aller droit au but, prenez donc un peu de temps et réfléchissez au rendu final que vous souhaitez. Vous gagnerez du temps et de l’énergie lors du montage et vous aurez un rendu final bien au-dessus du travail pré-production.  

Avant de monter votre vidéo, il faut que vous ayez un aperçu global du résultat que vous
souhaitez obtenir et pour ça, il vous faut créer un Storybord.

Comment ?

Marquez les clips que vous trouvez particulièrement réussis, ils sont bon, c’est dans la poche ! Cela vous fait gagner du temps pour l’assemblage final.

Ensuite, mettez-les dans un ordre cohérent. Prenez le temps de tester différentes
combinaisons – votre créativité n’a pas de limites et fera toute la différence !

Si aucune prise de vue n’est utilisable c’est que vous ne maitrisez sans doute pas encore les rouages de la Gopro. Reportez-vous à notre article "Conseils pour filmer avec une GoPro" afin de savoir comment prendre des vidéos remarquables.

 

2. La musique donne une couleur particulière à votre vidéo

Vous devez choisir la musique avant même de commencer votre montage. Elle doit être soigneusement choisie puisqu’elle définira le tempo et l’humeur qui en sera véhiculée.

Le type de musique aura donc une importance particulière et devra être choisie en fonction de l’action qui se déroule à l’écran. Inspirez-vous de la musique de vos films préférés, ils vous donneront de nombreux indices quant au type de musique à utiliser sur chaque scène.

Il est conseillé d’utiliser le son original de vos clips avec parcimonie car cela crée moins de suspense et votre vidéo sera ennuyeuse. Cependant, vous avez la possibilité d’utiliser ces enregistrements sonores de manière artistique, au début par exemple, en guise d’introduction pour donner le ton.

Un exemple ici.

Lors du choix de la musique, faîtes attention à la licence du morceau voulu (droits d’auteur). C’est très important si vous souhaitez télécharger vos petits chefs-d’œuvre sur une plateforme de vidéo en ligne (comme YouTube ou Vimeo). Vous pouvez trouver des informations sur les licences de pistes musicales ici : freemusicarchive.org et shutterstock.com

3. Le montage, la pierre angulaire d’une bonne vidéo

Après la préparation, on arrive enfin au montage ! Une vidéo d’action est un peu comme un résumé d’une journée : de la préparation à la réalisation de vos cascades.

Ces clips vidéo ne durent généralement pas plus de 3 minutes. Au moment de la découpe et du montage, il faut avoir un regard extérieur et vous mettre à la place des spectateurs. Posez-vous ces questions :

Est-ce qu’ils trouveront votre clip excitant et divertissant ? Les scènes coupées ont-elles un  sens ? L’ensemble est-il cohérent ?

Faites attention à la longueur des clips. Les longues séquences d’un même point de vue peuvent sembler ennuyeuses. Il faut penser à filmer sous différents angles afin d’avoir un résultat final aéré et qui tiens le spectateur en haleine.

4. Les finitions, pour avoir un vrai résultat pro

Si vous êtes satisfait du rendu approximatif de votre film, vous pouvez passer à l’étape
suivante : poser la touche finale.

La finition, c’est ce qui va faire la différence entre une vidéo amateur et une vidéo pro.
C’est la cerise sur le gâteau qui va donner une touche personnelle à votre vidéo.

Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité et ajouter des effets, du texte, des transitions... Assurez-vous de ne pas exagérer avec les différents effets car ils peuvent gâcher votre vidéo. N’ajoutez pas trop de texte et choisissez des transitions rapides et claires.

Regardez comment GoPro capture ces Aurores Boréales… chaque détail compte et donne à la vidéo un aspect très Pro :

Les ralentis sont très appréciés car ils rendent les cascades encore plus spectaculaires en exposant chaque petit détail.

À l’inverse, le Time-Lapse augmente la vitesse de lecture. Les photos sont prises à intervalles rapprochés et seront ensuite assemblées au montage. Cet effet est
particulièrement utile si vous souhaitez résumer une très longue prise de vue en seulement quelques secondes.

5. Comment lutter contre le manque d‘inspiration

Monter une vidéo nécessite un travail laborieux et demande beaucoup de temps. Il ne faut pas désespérer ! Vous finirez par avoir un résultat qui vous satisfera.

Si vous manquez d’idées, n’hésitez pas à aller chercher de l’inspiration sur internet. GoPro a sa propre chaîne YouTube où vous pouvez trouver quelques-unes des meilleurs vidéos prises avec une Action Cam. Vos idées combinées au professionnalisme des autres vous permettront de créer des vidéos uniques.

Motivez-vous en publiant vos propres vidéos en ligne. Si vous en êtes complètement satisfait, postez-les en ligne afin d’avoir des avis.

Toutefois, si vous souhaitez ne présenter votre vidéo qu’à vos proches, vous pouvez aussi la poster en vidéo privée sur YouTube. Seuls vous et vos proches auront le lien et
pourront la visionner.

Autres articles

Vers le haut